uz tete

Le club a participé aux 48 heures de l'automobile à Uzerche, organisées par Uzerche Auto Rétro fin juillet. De nombreux contacts ont été noués lors de cette manifestation qui a connu un grand succès cette année.

Inscrit à notre calendrier des manifestations depuis de nombreuses années, nous étions présents aux 48 heures de l’automobile d’Uzerche.
Le vendredi soir, nous avons donc mis en place notre matériel aux emplacements habituels qui nous sont dévolus. D’un côté de l’allée, le stand pièces détachées du club accolé à celui de Jacques. De l’autre la partie exposition dédiée aux véhicules.
Nous avons en quelque sorte créé notre village exposants : association du Club MG France, du Club Panhard et Levassor France, du stand FFVE et exposition des véhicules de nos adhérents ou amis tout au long du week-end.
La fréquentation de ce « village » a été importante. L’attrait des pièces détachées, l’exposition MG, l’exposition Panhard, la partie véhicules prestiges, et le stand FFVE ont contribués à une animation permanente.
Les contacts amicaux ont été très nombreux. Nous retrouvons ainsi chaque année les amis et « clients » à la recherche de la pièce manquante, du tuyau technique, de l’info de dernière mouture. L’intérêt de notre présence dans ces manifestations est le contact.
Nous avons toujours un contact ou une rencontre insolite. Cette année, un visiteur nous a proposé toute une collection de livrets d’entretien de véhicules d’avant-guerre dont certains de marques prestigieuses comme Hispano, Chenard, Hotchkiss… comme neufs. Cette découverte provenant du grenier de son grand-père, collectionneur avant l’heure. Nous l’avons dirigé vers un de nos amis professionnel de la documentation avec lequel affaire a été conclue.
Nous avons écoulé quelques pièces de notre stock, quelques acheteurs ont trouvé leur bonheur dans notre bric à brac.
Nous avons surtout passé du bon temps tous ensemble et à l’heure de déjeuner, sous la tonnelle de Jacques, il faisait bon vivre. L’odeur de l’huile de friture pouvait nous faire croire à la fête votive, l’odeur des gaz d’échappement et pouf-pouf des moteurs agricoles à la fête de la batteuse. Tout cela sous un climat agréable.
Vers 17 heures ce dimanche, nous avons regagné notre base arrière avec deux journées agréables en plus au compteur.


Yves